15 octobre 2017

J'étais inspiré et impressionné par "لمدك"

Crédit Photo: Fares BEN SOUILAH 
Samedi 14 Octobre, j'ai eu l'opportunité d'assister à l'avant-première de la pièce théâtrale "لمدك" inspirée de la pièce mythique « Dîner des Cons » au prestigieux théâtre municipale de Tunis. 

Tout d'abord, je souhaiterai saluer la production pour le choix du titre "لمدك" qui est un terme purement dialectal voulant dire « le con » ou « l’idiot », auparavant utilisé en société Tunisienne mais de nos jours je l'entends de moins en moins. Il a une connotation péjorative certes mais il est  plus ou moins acceptable au niveau du langage familial. Le texte aussi était accessible et bien écrit.

Cette pièce est interprétée par beaucoup d'acteurs de renommée nationale, je cite : Taoufik BAHRI, Zouhaier ERRAIES, Slah MSADDAK, Hamdi HADDA, Ibaa HAMLI, Mohamed Ali BELHARETH, Oumayma MEHRZI. Elle est produite et mise en scène par Sami MONTACER.
Comme l'affiche l'indique, les deux acteurs principaux qui n'ont pas quitté la scène pendant plus qu’une heure et demi d'affilée sont Taoufik (dans le rôle de Anouar) et Zouhaier (dans le rôle de Elyes).

Une histoire mettant en scène un éditeur « Elyes » qui n'hésite pas à inviter chaque mercredi un "con" pour un dîner avec ses amis. Chacun de ses amis ramène son "con" pour en faire un candidat. Comme ça, ils passent la soirée à se moquer de cette bande d'idiots sans que ces derniers se rendent compte et à la fin ils votent pour le champion. Son ami « Sami » (rôle interprété par Hamdi HADDA) vient à son secours malgré son ancienne histoire avec la conjointe de « Elyes ». « Gara » contrôleur fiscal (interprété par Slah MSADDAK) débarque dans l’histoire pour se retrouver dans le pétrin à la fin…Elyes se retrouve déchiré entre sa femme et son amante... sans oublier les idioties de Anouar. Le rôle du médecin Toukebri, je n'ai pas vu son utilité dans les événements. Mais vraiment j’ai adoré ! 
Affiche Officielle 


Ce que j'ai aimé :
  • Un texte très intéressant et riche en messages inspirants.
  • Un jeu d'acteur engagé et attirant surtout pour les plus expérimentés des artistes. 
  • La diversité des générations et des écoles présentes sur scène.
  • La complicité des acteurs pendant le spectacle.
  • La morale de l'histoire et les messages indirects.
  • La critique socio-politique intelligente.
  • Le dynamisme du texte, des acteurs et la rapidité des événements qui laissent le spectateur accroché jusqu'à la fin. 
  • La fin était inattendue et très surprenante. (avis personnel)

Ce que j'ai moins aimé : 
  • Le retard enregistré avant le début du spectacle.
  • Les retardataires qui rentrent en plein spectacle et qui dérangent le public.
  • Les sonneries des téléphones qui ne s'arrêtent pas pendant le spectacle.
  • Les gens qui chuchotent et qui croient qu'on ne les entend pas.
  • La synchronisation des acteurs avec les effets sonores : sonnerie téléphone, répondeurs etc. (à améliorer et je trouve que c'est normal pour une avant-première)
  • La maîtrise du texte (parfois des hésitations mais je salue l'engagement des artistes)

Pour le reste c'était impeccable! Très bonne ambiance et beaucoup de professionnalisme. Cela fait plaisir de regarder des artistes Tunisiens qui ont du talent ce qui prouve que le quatrième art a toujours sa place en Tunisie avec la présence massive du public et des journalistes au théâtre municipale. Je souhaite beaucoup de succès pour cette nouvelle aventure théâtrale très prometteuse et surtout à ces artistes enthousiastes et à agréables à voir. 



Remarque importante: ceci reste avis d'un simple spectateur qui n'est ni critique de théâtre ni expert en la matière. 



Partager: